jeudi 27 juillet 2017

Souvenirs du Moulin à paroles lanaudois



À partir de mai 2010, la meilleure des histoires vous a été moulue, celle de notre belle région de Lanaudière. L'équipe du Moulin à paroles, avec Yves Lambert comme porte-parole, a présenté trois spectacles à Crabtree, entre 2010 et 2012, mettant en scène des lecteurs, des musiciens et des danseurs, le tout pour vous faire redécouvrir le passé de notre coin de pays depuis la présence amérindienne jusqu'en 1906, ses bâtisseurs et les événements qui l'ont le plus marqué. En 2014, le Moulin s'est remis à battre pour le 150e anniversaire de l'incorporation de Joliette à titre de ville. Cette fois, vous avez eu le bonheur de revivre l'ambitieux projet industriel de l'honorable Barthélémy Joliette, parti de L'Assomption avec son beau-frère, Charles-Peter Loedel, pour exploiter une vaste pinède située au nord de la seigneurie de Lavaltrie.
Cette année, une nouvelle mouture se prépare afin de vous conter L'Assomption pour ses 300 ans. Le spectacle aura lieu le 16 septembre 2017, à 19h30, à la vieille chapelle du collège de L'Assomption. Ne manquez pas ça!
D'ici là, vous pouvez toujours vous procurer les recueils des Moulins à paroles précédents, au coût de 10$ chacun, auprès d'Éditions Point du jour.
Voici le Moulin à paroles lanaudois en images et en vidéo, pour vous rappeler les bons moments de ces spectacles extraordinaires.

Le comité qui a donné vie au Moulin à paroles, pour la toute première édition, en 2010. De gauche à droite : Doris Provencher, Société Saint-Jean-Baptiste section Pierre-Le-Gardeur ; Nicole Destrempes, Société nationale des Québécoises et des Québécois de Lanaudière ; Claire Saint-Aubin, Société d’histoire de Joliette et Yolande Gingras, Société d’histoire de la municipalité régionale de comté de l’Assomption. Parue dans le journal L'Action, le 9 mai 2010. Ci-dessous : vidéo d'un numéro de gigue présenté lors de cette édition 2010 du Moulin à paroles.


"Moulin à paroles lanaudois- Si Joliette m'était contée", en 2014. L'honorable Barthélémy Joliette et son épouse, Marie-Charlotte Tarieu de Lanaudière, nous ont rendu visite pour nous raconter leur histoire et leurs grands projets pour le nouveau village, qui porte alors le nom d'Industrie.