vendredi 29 mai 2015

Conférence du 15 mai dernier

Le 15 mai dernier, au Fort L'Assomption, Yolande Gingras présentait une conférence sur Henriette Cadieux, épouse du Patriote François-Thomas Chevalier de Lorimier. Voici quelques extraits d'un atricle afin de garder un bon souvenir de cette belle soirée.

« Même si  son  histoire n’a pas beaucoup circulé, rôle de femme du 19e siècle oblige, ce personnage historique mérite qu’on se souvienne de lui, et c’est ce qu’a fait l’éditrice Yolande Gingras, elle-même auteure de l’ouvrage Henriette Cadieux, veuve de Lorimier, femme patriote, dans un lieu bien à propos : le Fort l’Assomption. »
« On s’en doute bien, il fallait une femme forte, instruite, aux convictions profondes, pour vivre aux côtés de François-Thomas Chevalier de Lorimier, patriote renommé. »
« L’histoire des Patriotes, on la connaît tous, du moins sommairement.  Sauf qu’elle peut prendre un tout autre aspect lorsqu’elle est vue d’un autre angle.»
« Au lendemain de la mort de son mari, elle écrit une lettre au baron, qui se retrouve dans l’ouvrage de Yolande Gingras, où elle met son cœur sur la table et avoue qu’elle épousait les idées de son mari. »
« […] Une collecte a déjà été organisée pour le personnage historique afin de lui offrir une meilleure vie, qui a engendré toute une fête à L’Assomption le 15 juillet 1883 […]. »
« Parce qu’il faut se souvenir, encore aujourd’hui, de nos Patriotes. Et que même si, à l’époque, elles n’avaient pas la possibilité de le crier haut et fort, il y avait assurément des femmes ralliées à la cause des Patriotes, et Henriette Cadieux était l’une d’elles, sans l’ombre d’un doute. »

Hebdo Rive-Nord, 26 mai 2015, p. 34
Yolande Gingras montre fièrement l'ouvrage qu'elle a consacré à Henriette Cadieux (Hebdo Rive-Nord, p. 34)